Forum officiel de la gazette de l'île
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 10 juin 2012 — gazette n°57

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 13:07

Page 1

Citation :
10 Juin 2012 / gazette n°57 - Edito
Bonjour chers pirates,

Que de bouleversements dans cette gazette !
La reprise en main nécessite beaucoup de travail venant de toute l'équipe.

Après une discussion entre pigistes et correcteurs, nous avons décidé de
faire passer votre chère gazette en un journal bien garni… mensuel !
(Tous les 15 jours, c'est trop juste pour avoir les articles, faire la
correction et la mise en page, et toutes les 3 semaines en revanche fait
bien trop irrégulier pour ne pas en avoir plus…)

Bref, la gazette devient un repère de plaisir en tous genres, avec
plusieurs interactions avec vous chers lecteurs, la gazette devient plus
dynamique, plus amusante, plus grande… mais tout ça dans le prochain
numéro. Wink

Pas mal de changements sont à prévoir dans l'équipe : certains pigistes à l'essai partent, d'autres arrivent.
Être dans l'équipe devient un véritable engagement car je dois pouvoir
compter sur chacun des membres de l'équipe afin de fournir une gazette
de grande qualité.

Bonne lecture de cette gazette, et rendez-vous le 1er Juillet pour la première gazette mensuelle.

Au nom de l'équipe, Pirat01.

Note de la SR : Suite à quelques soucis… hem… techniques, la gazette est
rééditée, mieux agencée et avec un article supplémentaire de 7 pages.

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)


Dernière édition par lasadikpacifiste le Mar 12 Juin - 21:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 13:08

Page 2

Citation :
Sommaire

« Quand on ne sait pas où l'on va, il faut y aller… et le plus vite possible. » (Les Shadoks)
Grâce au sommaire, vous, chers lecteurs, au contraire de ces imbéciles de piafs,
vous savez où vous allez… alors vous devez y aller encore plus vite !

Page 1 ................... Edito
Page 2 ................... Sommaire
Page 3 ................... Concours de corruption — lasadikpacifiste
Pages 4 à 6 ............ Ze gazette enchaînée — Yofut
Pages 7 à 8 ............ Ze interview : Papy77 vs LEHOLLANDAISVOLANT — imtang
Pages 9 à 10 .......... Le guide Michelin des pirates : The Crêperie — Orieul
Page 11 ................. Les petites histoires — cocolegort
Pages 12 à 13 ........ Les pirates célèbres : Edward Teach dit Barbe noire — Maeraid
Pages 14 à 16 ........ Contes et légendes de nos bateaux : La légende du Confiant — blanchelouve97
Pages 17 à 18 ........ FlibustGeek : récapitulatif de l'E3 — Kugan-Hyuga
Pages 19 à 25 ........ Critique Cinoche : Prometheus — Alviss
Page 26 ................. Le Poisson-Niais : le Bar — pirat01
Pages 27 à 28 ........ Les recettes de Lisalaira : le poulet coco — Lisalaira
Pages 29 à 30 ........ Proverbes et Citations : Churchill — Orieul
Page 31 ................. Les Zannonces — Orieul
Pages 32 à 34 ........ Ze sondage — imtang
Pages 35 à 36 ........ Le courrier des pirates — Orieul
Pages 37 à 38 ........ Les Zénigmes — feucolow
Pages 39 à 40 ........ Ze blagues — pirat01
Page 41 ................. L'équipe de la gazette

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)


Dernière édition par lasadikpacifiste le Mar 12 Juin - 21:16, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 13:09

Page 3

Citation :
Concours de corruption
L'été arrive ! Nous vous proposons donc un petit défi en son honneur : écrire
un texte sur la mer avec les mots « baba au rhum », « dinosaure » et « montgolfière »*.
(*Ce défi est directement inspiré de celui de VDM. Mais comme ils n'ont signé aucun droit… )

Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination mais il est
obligatoire de garder une certaine cohérence dans la fantaisie sous
peine d'élimination du concours. Dans l'idéal, le texte devrait compter
au total entre 100 et 300 mots environ (comme si on allait s'amuser à
compter !).

En fonction du nombre de participants, il pourra y avoir un ou plusieurs
gagnants ; la victoire vous permettra de voir votre œuvre publiée dans
la prochaine gazette (ô joie ! ô bonheur !).

Le jury chargé de la lecture et du vote des textes est évidemment
corrompu [par le rhum] jusqu'à la moelle (il est composé de pirates, que
voulez-vous…) mais il promet une transparence exemplaire.
***Information secret défense : Si vous parvenez à transporter les
membres du jury ailleurs (par le biais du rire ou de la poésie…), il se
pourrait (notez le conditionnel) qu'ils relâchent assez leur attention
pour que vous leur subtilisiez un cadeau.***

Vos essais sont à envoyer à lasadikpacifiste — qui se fera une joie de les transmettre au jury entre deux verres de rhum.


la pacifiste

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 13:32

Pages 4 à 6

Citation :
Ze gazette enchaînée
Chers pirates, l'équipe de la gazette a décidé de faire entrer votre canard dans une nouvelle ère (et à ce titre, avec plein de smileys dans la gazette !) : une ère politiquement engagée contre la dictature de la Gouverneuse qui abuse de son pouvoir au détriment des pirates qui ne peuvent donc plus profiter des avantages qu'offrirait d'une élection !
Nous avons donc contacté votre dévoué Yofut pour qu'il s'occupe de cette section absolument inédite de la gazette. N'hésitez pas à réagir !
À présent, place à la harangue de Yofut !


Mesdames et Messieurs les pirates,

Depuis quelques mois, un sujet fait débat sur le forum, sans que jamais nos idées ne soient entendues.
Aujourd’hui, la gazette prend part à cette révolution !
Vous m’aurez certainement compris, je viens vous parler de Cindy la Gouverneuse.

Élue avec 27% des voix le 24 avril 2007, son mandat devait prendre fin au bout de 3 ans, tout comme pour son prédécesseur.
Or, nous sommes aujourd’hui en juin 2012, ce qui signifie que son « règne » dure depuis 5 ans, soit, depuis trop longtemps.

Avant de commencer notre petite Révolution, il est nécessaire de faire quelques rappels sur Cindy :

- Avant d’être élue, elle se faisait surnommer « Cindy la voleuse », ce qui ne présage rien de bon, notamment en période de crise.

- Depuis quelque temps, elle est dans l’incapacité de repousser les monstres qui attaquent l’archipel, et pour ne pas se mouiller, elle vous demande à vous de vous en charger, au risque de subir de nombreuses pertes humaines.

- Elle n’est pas même capable de surveiller Emma qui s’en est allée dans le Domaine du Sorcier et s’est fait transformer. Comment voulez-vous qu’elle veille sur vous ? hmmm

- Il semblerait qu’elle se plaise au pouvoir puisqu’elle refuse de nouvelles élections.

Nous sommes donc tous en droit de demander de nouvelles élections.
Ainsi, ceux qui veulent un nouveau Gouverneur seront servis et ceux qui veulent que Cindy reste pourront la réélire et toucher une nouvelle récompense. (Et oui, une nouvelle élection n’aurait que des avantages comme ça, tout le monde est content !)

Dans le cas où les administrateurs de Zepirates ne prendraient pas en compte nos revendications, le Mouvement de Résistance Zepiratienne (MRZ) sera créé pour que l’opinion des anti-Cindy soit entendue.
En attendant la réaction de Sissi & Marmouset, je vous propose de mettre à la fin de chacun de vos messages sur le forum, et même sur les Messages Privés (MP) des slogans, des messages qui marquent la lutte commune dès à présent. De cette manière, nous auront plus de facilités à être entendus.
Ensuite, je vous invite également à me contacter si vous avez des idées ou si vous souhaitez avoir un rôle dans le futur MRZ.

J’espère que ce passage dans la Gazette vous aura convaincus.

Merci à tous les pirates et à l’équipe de la Gazette.
A bientôt très chers pirates !

Yofut butt

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 13:33

Pages 7 à 8

Citation :
Ze interview
Bonjour à tous,

Voici un tout nouvel article dans votre gazette adorée : il s'agit d'une interview entre deux pirates de niveaux différents.

Pour mon premier article, j'ai décidé de choisir Papy77 avec ses 2595365 XP
et LEHOLLANDAISVOLANT avec ses 4287 XP.


Depuis combien de temps joues-tu ?

Papy77 : Alors, pour être très exact, je connais Zepirates depuis 3 ans et demi.

LEHOLLANDAISVOLANT : Je connais Zepi depuis plusieurs années, j'ai
arrêté un certain temps car je saturais, je m'y suis remis depuis
janvier, car plusieurs amis m'ont demandé de revenir.

Comment as-tu connu Zepirates ?

Papy77 : J'ai connu Zepi par une barre de clic où on ne gagnait rien du tout.

LEHOLLANDAISVOLANT : J'ai connu ce jeu via un moteur de recherche en
tapant "jeu de pirates gratuit" et je suis tombé sur Zepirates.

Quel est le meilleur moment que tu as passé sur le jeu ?

Papy77 : Sur Zepi le meilleur moment que j'ai passé c'est d'avoir fait la connaissance d'une fille formidable.

LEHOLLANDAISVOLANT : Le meilleur moment que j'ai passé c'était les
combats en mer car il y avait beaucoup de rigolades, de plaisanteries et
de connaissances avec d'autres pirates super sympas.

Quel est le pire moment que tu as passé sur Zepirates ?

Papy77 : Il y en a eu tellement que je ne saurais dire.

LEHOLLANDAISVOLANT : Le plus mauvais moment, c' était le combat du
monstre car beaucoup trop de pirates jouaient solo en oubliant que
c'était un jeu collectif.

Quelle est la chose que tu préfères sur Zepirates ?

Papy77 : Sur Zepi, ce que je préfère ce sont mes délires en MP et en combats en mer avec d'autres pirates.

LEHOLLANDAISVOLANT : La chose que je préfère réellement c'est la discussion entre pirates.


Voici pour le premier article Ze interview. Je remercie Papy77 et
LEHOLLANDAISVOLANT pour m'avoir gentiment répondu. J’espère qu'il vous a
plu et qu'il continuera à vous plaire. Revenez le mois prochain pour
retrouver deux autres pirates, et si cela vous dit de participer ou que
vous souhaitez que je pose une question dont les réponses vous
intéressent, envoyez-moi un MP. Wink

imtang

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 17:12

Pages 9 à 10

Citation :
Le guide Michelin des pirates : The Crêperie

J’ai testé pour vous The Crêperie.

Encore coincée au port à cause de ce fameux accrochage que j’avais
évoqué au précédent numéro – et parce que le montant total des
réparations a fait frôler la crise cardiaque à mon capitaine – il a été
décidé à l’unanimité que nous irions manger dans un endroit pas cher
pour cette nuit afin de discuter de ce petit problème.

C’est ainsi que nous nous arrêtâmes dans un restaurant très – même trop –
coloré, nommé « The Crêperie » et dont les prix nous paraissaient
correspondre à ce que nous cherchions. Chose marrante : pour un endroit
se désignant de façon si ostensible – voire narcissique – comme une
crêperie, seul le quart de la carte était composé de crêpes et ces
dernières étaient toutes sucrées. Le reste était composé de glaces et de
gaufres.

Après quelques petites remarques entre nous sur le fait qu’ils auraient
mieux fait de choisir un autre nom, nous entrâmes dans la salle très –
ou plutôt trop – colorée pour nous installer à une table suffisamment
grande pour nous tous. Par manque de chance, celle-ci était à moitié
collante à cause des restes d’une glace – semble-t-il à la fraise si je
me fiais à la désagréable odeur que j’avais sentie – qui avait coulé.

Une jeune serveuse vint nous apporter des cartes et tandis que la
majorité de mes camarades optèrent pour des saveurs glacées, je choisis
une simple crêpe au sucre. Mon capitaine quant à lui, dans le but de
m’aider à faire ma critique, opta pour une gaufre au chocolat.

Si je n’ai rien à redire sur le service qui fut rapide et agréable, ce
fut une toute autre histoire pour la nourriture. Déjà, j’ai été surprise
de voir à quelle vitesse arrivèrent ma commande et celle de mon
capitaine, ce qui aussitôt induit chez moi un mauvais pressentiment. Il
se confirma quand j’eus constaté que ma crêpe était aussi sèche qu’un
désert de sable et que la gaufre était encore plus molle qu’un bleurk
gélatineux. Nous regrattâmes pendant un court instant de ne pas avoir
commandé de glaces jusqu’à ce que l’un des nôtres ne recrache subitement
le morceau de glace à la vanille qu’il avait en bouche. C’est ainsi
qu’on remarqua la présence de ce qui ressemblait au premier abord à des
pépites de chocolat mais qui n’en était point.

Nous sûmes ce que c’était grâce à la serveuse qui, visiblement honteuse
de ce qu’elle nous avait servi, alla en cuisine pour nous amener autre
chose avant d’en sortir en poussant des hurlements de terreur. Les
filles de l’équipage s’occupèrent d’elle pendant que les hommes et moi
allâmes voir en cuisine ce qui avait pu être la cause de ces cris. C’est
là que nous fîmes la découverte d’une demi-douzaine de rats ainsi que
d’un endroit qui n’était visiblement pas aux normes d’hygiène depuis un
bon bout de temps. Quant à celui censé occuper ce triste domaine, le
capitaine le trouva dans le placard à balai, une bouteille de rhum à la
main.

Résultat des courses : nous partîmes de cet endroit avec la jeune
serveuse – sans payer bien entendu vu le résultat – pour aller à la
taverne du port. Au passage, nous en avons profité pour suggérer à
quelques proches de notre gouverneuse de faire inspecter l’établissement
que nous avions quitté. La serveuse quant à elle a démissionné pour
aller travailler à la taverne des Helvètes. La prochaine fois, je me
renseignerai auprès des pirates bretons pour savoir où trouver une vraie
crêperie.

Orieul

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 17:14

Page 11

Citation :
Les petites histoires

Bien l'bonjour !

Aujourd'hui, temps de grisaille…
J'ai rencontré sur le port un génie.
Ai-je été victime d'une hallucination ?
Je vais vous raconter ce qu'il s'est passé.

Me promenant tranquillement et sans aucun problème, je vis un génie
sortir de je ne savais où. Il me demanda comme presque tous les génies
un vœu que je devais faire ! Je voulais tellement de choses : de
l'argent, le succès et le plus gros bateau du port.

J'ai donc décidé de faire trois vœux en un.
Voici ce que j'ai dit : « Je voudrais Le plus gros bateau du port, avec
derrière, accrochée, une barque remplie d'or dans laquelle il y aurait
une amulette qui puisse ensorceler les habitants en leur faisant croire
que je suis Barbe Noire. »
Le génie étonné rigola puis fit apparaître ce que je lui avais dit.

Tout cela était bien trop beau pour être vrai et je me suis donc réveillé pauvre et ivrogne dans un coin du port…

cocolegort

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 17:16

Pages 12 à 13

Citation :
Edward Teach dit Barbe noire : La terreur des Antilles.
Aujourd'hui, nous allons continuer notre tour des pirates célèbres ou
non, qui ont fait la fierté de notre île. Je ne pouvais décemment pas
continuer mes articles sans passer par le très célèbre Edward Teach,
alias Barbe noire pour les intimes comme nous. Ce pirate a été rendu
célèbre par de nombreuses biographies et films mais, auprès des jeunes,
il a surtout été révélé par le film "Pirates des Caraïbes : La fontaine
de jouvence". Cependant, il ne relate pas vraiment la véracité de
l'histoire de Barbe noire, que je vais recadrer de ce pas.

Premier mystère de Barbe noire : on ne connait pas vraiment son enfance.
Selon des documents, il serait né en 1680 à Bristol, en Angleterre et
mort en 1718 en mer, aux alentours de la Virginie. Même son véritable
nom de famille est une énigme. Ce qui n'en fait pas moins un pirate
légendaire.

Ses débuts dans la piraterie sont assez méconnus. Il s'engage d'abord en
1716 en tant que pirate sous le commandement de Benjamin Hornigold,
ancien corsaire britannique. Lorsque celui-ci se retire de la piraterie
après un pardon royal, Edward monte son propre équipage et devient
capitaine du Queen Anne's Revenge.

Capitaine d'une flotte qui s'élargit de jour en jour, Barbe noire
s'associe avec plusieurs pirates dont Stede Bonnet, avec lesquels il
organise le Blocus de Charleston, en Caroline du Sud, fin mai 1718. Il
capture tous les navires entrant ou sortant de la baie, prenant en otage
toutes les personnes qui s'y trouve. Il demande alors une rançon au
gouverneur : des médicaments contre les otages. Rien ne se passe comme
prévu, mais il finit par obtenir ce qu'il souhaite et libère les otages
après les avoir dépouillé de leurs objets de valeur.

Mais, lors de sa fuite, le Revenge s'échoue sur un banc de sable, à
proximité de Beaufort, en Caroline du nord. Ayant eu vent qu'un pardon
royal serait accordé aux pirates se rendant dans un temps limité, il
décide de s'y rendre. Il restera un mois corsaire de la marine
Britannique avant de retourner à la piraterie. Un mandat d'arrêt est
immédiatement émis contre lui.

Les actes de Barbe noire sont suivis de très près par un certain
Alexander Spotswood, gouverneur de Virginie. Il confie à ses soldats et
marins la charge de le capturer. Parmi eux, le lieutenant Maynard prend
en main les opérations navales. Le soir du 21 novembre, il trouve les
pirates sur l'île d'Ocracoke. Le lendemain, Edward est tué lors d'une
violente bataille, aux alentours de 38 ans.

Avisé et calculateur, Teach évite d'utiliser la force, comptant plutôt
sur la dissuasion que lui permet sa réputation. Contrairement au cliché
moderne du pirate tyrannique, il commande ses vaisseaux de concert avec
son équipage et l'on ne trouve pas d'écrits signalant qu'il aurait
blessé ou tué des prisonniers. Après sa mort, sa vie et sa personne ont
été romancées et ont inspiré un certain nombre d'œuvres de fiction sur
le thème des pirates. Un si petit article ne peut relater toute la
grandeur de ce pirate qui nous inspire à tous le plus grand respect...

Maeraid

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 17:21

Pages 14 à 16

Citation :
La légende du Confiant — première partie
Une silhouette se dessinait peu à peu à travers les feuillages des
arbres du parc dans l'obscurité. La nuit était tombée depuis déjà un
long moment, on n'entendait aucun bruit à l'exception d'une légère brise
caressant les branches. L'histoire tragique de Barberousse était
remontée à la surface à cause de sa rencontre avec la jeune Princesse
numide trouvée errant dans le village voisin.

Barberousse errait maintenant dans le parc, à proximité de la forêt
interdite, le cœur brisé, les larmes ruisselant sur ses joues balafrées
et dégoulinant sur le fourreau de son sabre. La ressemblance troublante
de Princesse numide et de sa bien aimée Saratusse l'avait bouleversé au
plus haut point.
Il ressentit soudain des tremblements incessants et fut obligé de
s'accouder sur le tronc d'un arbre. Il approcha sa main de son plus
fidèle compagnon, sa bouteille de rhum, et il s'empressa de la boire. La
douleur atténuée, la bouteille glissa de ses doigts engourdis et alla
se briser sur le sol humide.

Torturé par son chagrin, il s'agenouilla sur l'herbe, saisit son chapeau et frappa le sol de toutes ses forces en hurlant :
"SARATUSSE !"
Des chauves souris s'envolèrent dans la clarté de la lune, effrayées par
ce cri de rage. Barberousse sanglota : « Ils vont payer ce qu'ils ont
osé nous faire, ils vont me le payer… »

Depuis sa plus tendre enfance, Saratusse était fascinée par la mer. Elle
aurait tant aimé partir à l'aventure et se laisser porter au gré des
vagues et du vent. Elle savait pourtant qu'il n'y avait pas de place
pour une fille sur le bateau de Barberousse, son amour interdit ; mais
elle était prête à tout pour accomplir son rêve, jusqu'à se glisser dans
la peau d'un personnage virtuel et défier les pirates les plus
terribles.
Elle ouvrit donc un compte sur Zepirates, mais très vite, elle s’était
sentie seule, Barberousse n'étant pas à ses côtés. Alors, elle ouvrit un
autre compte avec le mail de son amant et lui en donna le mot de passe.
Puis, elle lui demanda de grimper à bord et de devenir le meilleur des
capitaines afin qu'elle puisse embarquer à son tour, faute de pouvoir le
faire sur son vrai bateau, à cause des mentalités et des coutumes de
chez eux.
« Aie confiance » disait-elle souvent à Barberousse lorsqu'il prenait
des tannées en mer. « Tu es mon beau capitaine, nous ne pourrons que
gagner, et un jour, nous serons tous les deux en haut du hall de gloire,
et les bouches mesquines devront se fermer à tout jamais ! »
Comme elle aimait son Barberousse, autant que lui l'aimait, ils décidèrent d’appeler leur bateau virtuel « Le confiant ».

Les mers renferment des légendes que les marins se transmettent d'une
génération à l'autre. Les fonds marins sont de grands livres d'histoire
que les sirènes nous racontent. Laissez-vous bercer par la houle de ce
conte dont Neptune lui-même ne connaît pas la provenance.
Un jour, Barberousse pu entraîner un ami dans cette aventure ; il
s'agissait de Barbarossa956, son ami et matelot qui travaillait sur son
vrai bateau. Il lui fallait de l'aide pour les combats en mer et la màj
arrivait toujours trop vite pour séparer les deux amants. Pour divertir
leur équipage réduit, Barberousse et Saratusse purent emmener avec eux «
Princesse du sud » après un long et coûteux marchandage avec la
maquerelle du village. Ils voguèrent ainsi heureux pendant de nombreux
jours.

Mais alors, pourquoi Barberousse est-il à ce point affligé ? Pourquoi
sombre-t-il dans le rhum plus vite qu'un bateau naufragé ?
La tradition orale veut qu'il arrivait que des poursuites ou des
tempêtes empêchaient les pirates d'emporter leur butin à bord. Alors, on
enfouissait les trésors sous terre dans un lieu isolé avec l'idée de
revenir le chercher plus tard. Pour garder le trésor, le capitaine du
navire faisait tirer les matelots à la courte paille. Il tranchait la
tête de celui qui était ainsi désigné et on l'enterrait à côté du coffre
pour qu'il veille à ce que personne ne vienne s'en emparer. De
nombreuses histoires circulent, qui racontent les aventures de plusieurs
téméraires qui tentèrent de s'approprier des trésors enfouis par les
pirates…

Vous découvrirez dans la prochaine gazette la fin de cette histoire
d'amour peu commune avec, je l'espère, autant de plaisir que j'ai à vous
l'écrire !

Blanchelouve, pour vous servir !

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)


Dernière édition par lasadikpacifiste le Mar 12 Juin - 17:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 17:34

Pages 17 à 18

Citation :
FlibustGeek
Salut à tous pirates gameuses et gamers ! Aujourd'hui, un numéro spécial
pour le FlibustGeek car j'ai décidé de vous faire un article
récapitulatif de l'E3.

Pour ceux qui ne le savent pas, l'E3 est le plus grand salon
international de jeux vidéo et se tient chaque année à Los Angeles dans
le Convention Center.
Je vais vous présenter les jeux que j'ai trouvés intéressants (c'est
pour éviter de faire un article trop long, donc si jamais je ne parle
pas de jeux que vous avez attendus vous pouvez aller sur ce lien :
http://gamersgeneration.forumsactifs.net/f8-recapitulatifs-des-conferences
pour voir toutes les conférences de l'E3 2012 et en discuter).

Alors le premier jeu qui a retenu mon attention est "Halo 4"
(http://www.youtube.com/watch?v=8B1tolZESG0) ; on y retrouve Masterchief
ainsi qu'une nouvelle faction.

Ensuite, pour les fans d'infiltration, il y a "Splinter Cell Blacklist"
(http://www.youtube.com/watch?v=zS1pOCsbwx8) où l'on retrouve Sam Fisher
plus en forme que jamais avec un petit robot qui fait office de caméra.

Le meilleur jeu de la conférence Microsoft selon moi est "Tomb Raider"
(http://www.youtube.com/watch?v=JluTcmxqPik). Je l'ai trouvé beaucoup
plus réaliste pour ce qui est des émotions du personnage, et je dois
dire que Square Enix a fait du très bon boulot sur ce nouvel opus.

Il y a un jeu EA dont je vais vous parler et qui est "Dead Space 3"
(http://www.youtube.com/watch?v=71MZlPqChX4). Ce jeu m'a étonné car il
n'est plus comme ses prédécesseurs : il ressemble plus à un "Lost
Planet" à cause des environnements glaciaux qu'on rencontrera et des
monstres ; sinon il y a une possibilité de coop pour ce jeu.

Le jeu EA qui a retenu ma plus grande attention est "SimCity"
(http://www.youtube.com/watch?v=I3oCpdp2CLY). Le jeu offre de meilleurs
graphismes que les précédents opus, mais surtout il y a un aspect
collectif quand on joue en ligne. Je mentionne aussi "SimCity Social"
qui sera un jeu Facebook (bon, perso, ça ne m'intéresse pas mais j'avoue
qu'il est beau graphiquement, après ça m'a l'air d'être un CityVille).

Le meilleur jeu de l'E3 pour moi c'est "Assassin's Creed III"
(http://www.youtube.com/watch?v=S7HNwwXxI9U). Dans cet opus nous avons
un nouveau héros qui répond au nom de Connor et qui a beaucoup d'armes
amérindiennes dans son arsenal. De plus, il y a un passage dans les
Caraïbes (http://www.youtube.com/watch?v=4TfpBdTSDbA) que je trouve
vraiment réussi.

Activision travaillait sur un nouveau "True Crime" qui devait se situer à
Hong Kong, mais dont ils avaient arrêté le développement. C'est Square
Enix qui a repris les travaux et nous dévoile ainsi "Sleeping Dogs"
(http://www.youtube.com/watch?v=bgKcD_4jkrs) ; en ayant vu ce jeu j'ai
eu un petit souvenir de "Rise to honor" sur PS2.

Le dernier jeu que je vais mentionner est la plus grosse surprise de
l'E3, à savoir "Watch Dogs"
(http://www.youtube.com/watch?v=21gCOhYVTe0), un GTA-like dans un
univers cyber punk et édité par Ubisoft.

Voilà, j'espère que cette article vous aura plu. (Je sais que je n'ai
pas parlé de jeux Nintendo ; il y avait "Pikmin 3" mais bon mis à part
un nouveau type de Pikmin je n'ai pas trop compris les nouveautés.)

Bon jeu à tous et je vous dis à bientôt pour la prochaine gazette. Wink

Kugan-Hyuga

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 17:49

Pages 19 à 25

Citation :
Critique Cinoche : Prometheus
(NDLR : Cette critique, très longue (7 pages) mais bien construite, est
avant tout adressée aux cinéphiles, aux passionnés de S-F ainsi qu'aux
fans de la saga Alien. ATTENTION ! elle contient des spoilers.)

Cet article pourrait être renommé : « Prometheus ou la fin de l'ère Alien ».

Je m'explique : Ridley Scott a marqué l'histoire du cinéma en réalisant
le premier volet de ce qui allait devenir l'une des plus grandes sagas
de science-fiction : Alien, le 8ème Passager (sous-titre : « Dans
l’espace personne ne vous entend crier »). Avec une ambiance
inimaginable, un design génial aussi bien dans les décors que dans les
créatures et les accessoires (surtout pour l’époque), un scénario
brillant, le film avait chamboulé toute une génération, créant des files
d'attentes interminables devant les cinémas.

Après trois suites réalisées par d'autres grand noms du cinéma (James
Cameron pour Aliens, David Fyncher pour Alien3 , et Jean-Pierre Jeunet
pour Alien Résurrection), le projet est lancé dans les studios de la
20th Century Fox de préparer une préquelle, le bien nommé "Alien 0".
Frissons chez les fans de la saga, déjà secouées par deux Alien VS
Predator qui ont franchement divisé les foules (personnellement pour moi
c’était plutôt de l'ordre de la bonne blague, bien que les aliens
étaient très bien représentés). Mais coup de théâtre : Ridley Scott
prend les rênes du film ! Enfin, pas vraiment. Il essaye de placer son
neveu, mais les studios refusent, et pour le persuader de rester, ils
lui offrent les pleins pouvoirs sur le projet, privilège ultime pour un
réalisateur à Hollywood.

Commence alors un travail préparatoire qui s'oriente vers un élément
précis d'Alien : le vaisseau dans lequel ont été trouvés les œufs, et
plus particulièrement le « Space Jockey », cosmonaute extraterrestre
(rebaptisé « Ingénieur » dans Prometheus) découvert fossilisé au
"volant" de l'engin. Et puis les idées s'accumulent sur les origines et
la mission de ces extraterrestres. Un jour, l'annonce tombe : "Alien 0"
ne sera pas "Alien 0". Il sera « Prometheus », un film de
science-fiction intelligent et profond qui abordera la création même de
l'espèce humaine, s'en prendra aux grandes questions de l'humanité de
façon frontale, et partagera le même ADN que Alien (on apprécie le jeu
de mots avec le recul, les Space Jockey étant donc des scientifiques qui
font mumuse avec l'ADN jusqu'à ce qu'il leur explose au visage). Une
érection pointe chez les geeks du monde entier.

Avant mon entrée dans la salle, je me suis dit : « Après avoir vu ce
film, je pourrai mourir tranquille et en sortant j’irai chercher une
corde pour me pendre. »
Avec de telles attentes, la chute ne pouvait qu'être violente. Et dieu qu'elle est violente.

On est loin du réalisateur qui demandait à son équipe d'aller chercher
le polystyrène d'emballage des décors des films qui se tournaient à côté
du studio pour réaliser les murs des couloirs du Nostromo. Le budget
réduit d'Alien, considéré comme un simple petit film de série B à
l'époque, comme Les Dents de la Mer de Spielberg, avait poussé Scott à
l'ingéniosité et à travailler un scénario qui, bien que servant de base
aux slasher movies qui ont suivi, proposait des personnages originaux,
aux caractères très définis et complexes. Rien de tout cela dans
Prometheus.

Dans Prometheus, le vaisseau est à peine sorti du carton. Tout est clean
et lisse, parfaitement propre, clinique, stérilisé… à l'image de la
réalisation de Scott finalement. On baigne dans des murs coffrés en
mousse blanche ou beige, dans lesquels chaque ordinateur propulse un
hologramme d'une précision extrême et d'une fluidité révoltante. La
moindre pièce possède son super ordinateur qui vaut des millions, comme
le "Medipod" qui peut pratiquer n'importe quelle opération chirurgicale,
rangé à côté du salon et son mur écran 3D qui diffuse des images de la
Terre d'une précision telle que l'on a l'impression d'y être. Bien sûr,
cela est en contradiction avec la technologie présente dans Alien, mais
c'est aussi en opposition avec l'idée géniale qu'avaient eu Ridley Scott
et Georges Lucas : celui du futur utilisé, qui résulte en des vaisseaux
qui sentent l'expérience : abimés, patinés, parfois cassés. Bref, qui
transmettent de la vie, du vécu. Ici, tout est aussi clean que dans le
dernier Star Trek de J.J. Abrams, d'ailleurs produit par l'un des
auteurs du scénario de Prometheus.

Il faut ensuite revenir sur la conception du film. Scott, assis autour
d'une table en contreplaqué blanc, dans une pièce mal ventilée et buvant
du mauvais café, avec ses deux scénaristes Jon Spaihts et Damon
Lindelof, et probablement le responsable de l'équipe artistique.
Enfermés pendant un à deux mois, ils posent leurs idées sur la table
pour trouver comment aboutir à la création des aliens. Manipulation
génétique. Par qui ? Le Space Jockey ! Pourquoi ? Eh bien c'est ce
qu'ils font : manipuler de l'ADN pour créer de nouvelles espèces. Mais
s'ils créent de nouvelles espèces, pourquoi ne nous auraient-ils pas
créés, NOUS ? « Génial » s'écrit Scott en renversant son café sur une
feuille, créant ainsi le design général du vaisseau Prometheus.

Le concept est lancé. Scott et ses amis déversent toutes leurs idées
créationnistes sur la table… et lancent la production immédiatement,
pour éviter de faire retomber le soufflé « Alien 0 ». Le scénario
souffre malheureusement énormément de cette précipitation. La plupart
des scripts sont revus et corrigés pendant des mois, voire des années,
avant d'arriver à la réalisation. Par conséquent, le sentiment qui se
dégage du film, c'est donc un énorme trop-plein, un patchwork, un
gloubi-boulga de plein d'excellentes idées, malheureusement restées au
stade embryonnaire, pas assez travaillées, voire mauvaises, comme l'idée
de faire intervenir à un moment du film Peter Weyland, le vieillard
cancéreux qui a financé cette opération dans l'espoir que ses créateurs
auraient le moyen de lui offrir la vie éternelle. Intéressant, mais fort
mal amené, sortant de nulle part après une heure et demie de film pour
ne durer que dix minutes, et apporter une scène ridicule où le capitaine
du vaisseau révèle que l'homme est son père, avec qui la relation est
très conflictuelle depuis qu'il a créé David, premier modèle de cyborg
intelligent qui annonce les personnages de Ash, Bishop et Cole dans les
suites de la saga. Cette idée aurait pu être beaucoup plus poussée si la
jeune femme n'avait pas été la fille, mais un autre cyborg, ce qui est
sous-entendu dans une scène très drôle du film et par son comportement,
qui aurait poussé à une réflexion sur la jalousie chez l'homme. Hélas,
pas ici.

Le film transpire de cet amas d'idées jusque dans sa construction
scénaristique. Il ouvre sur la création de l'espèce humaine, lorsqu'un
alien en slip ingurgite une séquence ADN avant de se dissoudre dans
l'eau. Le ridicule de la tenue et du design même de l'alien, qui nous a
créé « à son image », aurait vraiment gagné à être passé sous silence
pour démarrer directement dans l'espace, à bord du vaisseau. Le film
poursuit avec quarante bonnes minutes de parlote stérile et de
développement de personnages totalement ratés, comme ce géologue punk,
découvert lors de la scène du premier repas après la stase (comme dans
le premier film, mais en moins bon) et qui aurait probablement raté tous
les tests psychologiques préalables à un départ dans une mission de la
sorte. S'ensuivent vingt minutes de découverte des installations des «
Ingénieurs », pour brusquement démarrer trois intrigues en simultané :
l'attaque de spationautes par des créatures semblables aux facehuggers,
la contamination de l'un des membres de l'équipage avec de l'ADN alien
par David le cyborg joueur, et la probable conception d'un enfant entre
l'héroïne du film, le Dr Shaw, et la personne contaminée. Si la scène
d'attaque des cosmonautes est probablement la meilleure du film, elle ne
sert absolument à rien, si ce n'est à combler les fans de Alien. Les
deux personnages n'ont jamais eu de personnalité (tout comme 5 ou 6
autres membres d'équipages, à peine nommés, et présents uniquement pour
se faire massacrer dans une scène de 3 minutes qui, elle non plus,
n'aboutira à rien), l'un meurt tout simplement, l'autre « enfante » une
créature similaire en tout point à celle qui l'a attaquée, et donc pas
du fameux xénomorphe de la saga, qui disparaîtra tranquillement dans les
dédales de couloirs.

Le film se perd en sous-intrigues sans but, ne faisant pas avancer
l'histoire, et qui ne semblent là que parce que Scott a secoué sa tasse
de café quand l'idée a été évoquée. De multiples histoires se
chevauchent, déviant de l'idée principale du film pour ne rien apporter
de concret. Les acteurs font de leur mieux pour avoir une personnalité,
mais ne peuvent palier aux défauts d'un scénario écrit trop vite. L'un
des membres de l'expédition, totalement normal pendant l'exploration du
vaisseau, est soudainement dépressif et désabusé, une bouteille d'alcool
à la main en revenant à la base. Ou mieux encore : le Dr Shaw, qui
vient de subir une césarienne express, et qui retourne directement
enfiler sa combinaison après avoir tapé la discute avec ceux qui
voulaient la conserver dans du formol quelques instants avant, là où
n'importe quel scénariste digne de ce nom l'aurait rendue paranoïaque,
sur la défensive, et agressive envers le reste de l'équipage.

Tous ces défauts pourraient passer si une quelconque ambiance pouvait se
détacher du film, mais il en est malheureusement dénué. La faute à une
bande son trop discrète et sans originalité ni caractère, composée par
Marc Streitenfeld. À des années-lumière du génial travail de James
Horner (Aliens), de Jerry Goldsmith (Alien et Alien Résurrection) et
d'Elliot Goldenthal (Alien3), mais aussi du travail de celui qu'il a
assisté pendant des années, Hans Zimmer, qui avait composé pour les
bandes-annonces une musique oppressante rythmée par le son, extrait de
la saga, d'un écho de sonar très proche d'un cri humain, et dont l'effet
était immédiat. Rien de tout cela ici pour un résultat proche de la
musique d'ascenseur, plus présente pour éviter les silences que pour
transmettre un quelconque sentiment.

La faute également à l'aspect généralement clinique des décors. La faute
à une overdose de dialogues faussement intelligents qui rappellent la
masturbation intellectuelle de Lost (dont l'un des scénaristes était
l'un des auteurs principaux…). La faute à un rythme trop rapide, qui
empêche d'installer quoi que ce soit, malgré une durée de 2 h 04. La
faute aussi à des incohérences scénaristiques qui auraient pu facilement
être corrigées, noyées sous des flots d'intrigues secondaires et de
questions auxquelles Scott ne répond pas, préférant préparer le terrain
pour une suite. Et au passage, la faute à une 3D franchement décevante
et plate.

Quelques scènes sont à sauver, preuve qu'avec un peu de travail et sur
ces bonnes idées, le film aurait pu donner beaucoup mieux : une scène de
dialogue entre le capitaine du vaisseau et la chef de mission dont le
ton direct et la légèreté du sujet abordé provoquent un vrai comique et
rendent les personnages attachants, démarrant un semblant de caractère,
et la scène d'attaque des deux cosmonautes dans les grottes, où la
nervosité, la musique et le jeu d'acteur redonnent ses lettres de
noblesse au créateur du genre. Dommage, encore une fois, que ces
personnages soient si mal intégrés au scénario, et que leur personnalité
soit si incompréhensible.

Si le film manque si cruellement d'âme, la faute est tout de même bien à
imputer à Ridley Scott, qui a totalement chapeauté le projet de A à Z,
et qui malheureusement a abandonné depuis trop longtemps sa casquette de
réalisateur de génie. Ci-gît Ridley Scott l'artiste. Vive Ridley Scott
le producteur.

Alviss

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 20:17

Page 26

Citation :
Le Poisson-Niais
Salutations pirates d'eau douce !
Dans ce troisième opus du poisson-niais, le poisson passé en revue est le Bar.

Le bar commun est le nom exact de ce poisson, mais il est plus couramment appelé simplement "bar", et dans les régions méditerranéennes il est même surnommé "loup" (attention à ne pas le confondre avec le loup de mer).

Le bar fait partie de la famille des Moronidés ; son nom latin Dicentrarchux labrax. Il fut répertorié par Linné en 1758 (eh oui, à l'époque où les mers regorgeaient de pirates, certains autres jouaient aux scientifiques de la mer).

Le bar peut mesurer jusqu'à un mètre ; la taille courante se situe entre 25 et 70 cm. Attention cependant, la taille minimale pour les bars sauvages est de 30 cm.

Il s'agit d'une espèce côtière, on peut le trouver en zone Atlantique nord-est, en mer Méditerranée et en mer Noire.

Il se pêche au chalut pélagique, à la senne, à la palangre de fond, à la palangre flottante, relativement peu au chalut de fond.
Il se pêche aussi à la ligne ; c'est un poisson très recherché en pêche sportive.

Il a une chair très fine et délicate, à préparer le plus simplement possible, grillée ou au four.

Pirat01

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 20:20

Pages 27 à 28

Citation :
Recette du Poulet Coco
Poulet Coco Curry

Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 30 min


Ingrédients pour 4 personnes :

4 blancs de poulet ou 4 blancs de dinde ou, à défaut, mangez votre perroquet !

1 poivron rouge

1 poivron vert

1 oignon ou 1 échalote

2 cuillères à soupe de curry

500 ml de lait de coco

Sel, poivre


- Couper le poulet en petits carrés.
- Couper finement l’oignon.
- Couper en petits morceaux les poivrons.
- Mettre tous les ingrédients et les ¾ du lait de coco dans un saladier et bien mélanger.
- Faire mariner le plus longtemps possible (au minimum 15 min) au réfrigérateur.
- Verser le tout dans une casserole à bord haut et faire cuire à feu doux pendant 30 min environ.
- Au moment de servir, ajouter le reste du lait de coco pour lier la sauce (et au besoin 1 cuillère à soupe de farine).

Servir avec du riz.

Pour voir la recette illustrée, voici le lien vers mon blog : http://mes-recettes-secretes.over-blog.com/article-poulet-coco-58766098.html

Lisalaira

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 20:23

Pages 29 à 30

Citation :
Proverbes et Citations
Encore bonjour à vous chers lecteurs… Oui c’est encore moi. Donc cette
fois-ci, je vous propose le retour d’une ancienne rubrique : « Proverbes
et citations ». Pour ce coup de neuf, je vous ai choisi quelques
citations d’un célèbre homme politique anglais, Winston Churchill, qui a
rendu célèbre de l’expression du « rideau de fer » que vous trouverez
dans vos manuels d’Histoire à la période de la Guerre Froide.

Si j’ai opté pour ce personnage ayant marqué l’histoire du XXe siècle,
c’est à cause de cette citation qui lui est attribuée : « Il est une
bonne chose de lire des livres de citations, car les citations
lorsqu'elles sont gravées dans la mémoire vous donnent de bonnes
pensées. »

Voici donc une petite sélection de ses citations :

« Les économies, c'est très bien, surtout si vos parents les ont faites pour vous. »

« Si deux hommes ont toujours la même opinion, l'un d'eux est de trop. »

« Une pomme par jour éloigne le médecin, pourvu que l'on vise bien. »

« Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale
des richesses. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale
répartition de la misère. »

« Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il
allait, il ignorait où il se trouvait... et il faisait tout ça aux frais
du contribuable. »

« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En
Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout
est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit,
même ce qui est permis. »

« Être homme politique, c'est être capable de dire à l'avance ce qui va
arriver demain, la semaine prochaine, le mois prochain et l'année
prochaine. Et d'être capable, après, d'expliquer pourquoi rien de tout
cela ne s'est produit. »

Je vous laisse à présent méditer sur ces quelques paroles et je vous retrouve au prochain numéro.

Orieul

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 20:30

Page 31

Citation :
Les Zannonces
Suite à la réouverture des locaux de la gazette, un grand ménage a été
fait afin de les rendre à nouveau utilisables — nous en sommes
d'ailleurs tous ressortis couverts de poussière tellement il y en avait.
Nous fîmes par hasard la découverte de plusieurs objets entassés dans
une pièce mais sans indice sur leurs propriétaires.

Après un choix très difficile effectué via le rituel ancestral de la
courte paille, je fus désignée pour retrouver ceux à qui appartenaient
ces objets, d'où cette nouvelle rubrique dans votre gazette préférée.

« Trouvé cornemuse en assez bon état dans le local de la gazette. Semble
encore en état de marche (nous n’avons pas trouvé de quel coté il
fallait souffler pour en être certains). Attend son propriétaire dans
les locaux de la gazette. »

« Trouvé sculpture en bois sombre particulièrement moche qui semble
représenter un gnome (certains pensaient plutôt à un nain) unijambiste
avec un sandwich à la main. Le propriétaire est prié de se manifester
très rapidement avant possible accident près d’une cheminée. »

« Trouvé tirelire en porcelaine en forme de clown, particulièrement
terrifiante à regarder au bout d’un certain temps. Prière à son
propriétaire de vite la récupérer avant chute due à un regrettable faux
mouvement. »

C’est tout pour ce numéro. Si vous avez une annonce à passer dans la
gazette (autre que des demandes de recrutements), n’hésitez pas à me
contacter (et à me laisser un petit pourboire d’une centaine de drakos).

Orieul

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 20:58

Pages 32 à 34

Citation :
Ze sondage
Bonjour à tous,

Le nouvel article ze sondage est là, il s'agit d'un article qui est
réalisé grâce à vous car c'est un sondage et j'ai besoin de vos
réponses. Wink


Vous pouvez retrouver sur cette page les résultats du sondage de la
précédente gazette et sur la prochaine page, vous retrouverez le nouveau
sondage.

1) Quel âge a votre pirate ?
1 : moins de 1 an………………. 11,2%
2 : entre 1 et 2 ans……………... 5,5%
3 : entre 2 et 3 ans……………... 5,5%
4 : entre 3 et 5 ans……………... 39%
5 : entre 5 et 7 ans……………... 33,3%
6 : 7 et plus…………………….. 5,5%

2) Combien de temps jouez-vous par jour à Zepirates ?
1 : 0 ou ne vient pas tous les jours…………. 5,5%
2 : entre 1min et 1h………………………... 39%
3 : entre 1h et 2h…………………………... 33%
4 : entre 2h et 3h…………………………... 17%
5 : 3h et plus……………………………….. 5,5%

3) Jouez-vous aux jeux de la salle de jeux ?
1 : non……………………………………………………… 11,2%
2 : oui, rarement……………………………………………. 66,3%
3 : oui, un jeu tous les mois………………………………… 5,5%
4 : oui, un jeu toutes les semaines………………………….. 17%
5 : oui, un jeu tous les jours……………………………….... 0%
6 : oui, 2 jeux et plus tous les jours (ou régulièrement)……. 0%

4) Buvez-vous des potions pour regagner des points de vie ?
1 : non………………………………………… 17%
2 : oui, rarement………………………………. 28%
3 : oui, une potion tous les mois……………… 17%
4 : oui, une potion toutes les semaines………... 17%
5 : oui, une potion tous les jours………………. 21%
6 : oui, 2 potions et plus tous les jours……….... 0%

5) Buvez-vous des potions autres que celle pour regagner des points de vie ?
1 : non………………………………………….. 11,2%
2 : oui, rarement………………………………... 28%
3 : oui, une potion tous les mois……………….. 5,5%
4 : oui, une potion toutes les semaines…………. 11,2%
5 : oui, une potion tous les jours……………….. 44,1%
6 : oui, 2 potions et plus tous les jours…………. 0%

6) Faites-vous la carte aux trésors ?
1 : oui……………….. 83%
2 : non………………. 17%

7) Quel est votre niveau ?
1 : niveau 1…………. 0%
2 : niveau 2…………. 0%
3 : niveau 3…………. 5,5%
4 : niveau 4…………. 28%
5 : niveau 5…………. 28%
6 : niveau 6…………. 38,5%


Voici le deuxième sondage de la gazette. Les résultats seront publiés
dans le prochain numéro avec un tout nouveau sondage, alors si vous
souhaitez répondre, envoyez-moi vos réponses par MP. Plus j'aurais de
réponses, meilleure sera la qualité du sondage.


1) Combien de temps jouez-vous par jour à combattre en mer ?
1 : jamais ou ne joue pas tous les jours
2 : entre 1min et 1h
3 : entre1h et 2h
4 : entre 2h et 3h
5 : 3h et plus

2) Combien de MP envoyez-vous ?
1 : 0
2 : 1 par mois
3 : 1 par semaine
4 : 1 par jour
5 : 2 et plus par jour

3) Faites-vous la carte aux monstres ?
1 : oui
2 : non

4) Trouvez-vous de l'intérêt à ce sondage ?
1 : oui
2 : non

5) Quel est votre niveau ?
1 : niveau 1
2 : niveau 2
3 : niveau 3
4 : niveau 4
5 : niveau 5
6 : niveau 6


Merci d'avoir lu ce sondage, j’attends maintenant vos réponses.

Imtang

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 20:59

Pages 35 à 36

Citation :
Le courrier des pirates
Hello world… Je sais, je suis assez omniprésente dans ce numéro, mais je
vous rassure, je ne planifie pas de prendre le contrôle total de la
gazette (du moins, pas encore). Pour ce coup-ci, je m’occupe du courrier
des lecteurs, toute nouvelle rubrique qui vous permettra de nous
envoyer vos avis et questions sur la gazette et de les voir publiés
(s’ils sont sélectionnés, car cela dépendra de la quantité de messages
que je recevrai) de façon anonyme ou non, suivant votre souhait. Nous
commençons cette nouvelle rubrique avec deux lettres que j’ai reçues :

« C'est un scandale M. le Rédacteur en Chef ! J'ignore si c'était l'un
de vos pigistes mais une personne m'a vendu – et j'insiste sur ce mot
car je sais à présent que votre gazette est en fait gratuite – votre
canard 10 drakos et m'a dérobé ma bourse qui en contenait 500 ! Cette
jeune femme à la longue chevelure rousse – je présume d'ailleurs que
c'était une perruque – a prétendu faire partie de votre équipe et m'a
charmé avec ses belles paroles. Si quelqu'un a affaire à elle, méfiez
vous ! » Un moine de la chapelle.

Nous prenons cette affaire très au sérieux, ne vous inquiétez pas
monsieur. Et je suis certaine que vous retrouverez très vite votre
bourse avec ce joli trèfle vert cousu dessus.

« Ha ha ha ! Pas mal votre canard chers pirates ! J'en ai dérobé un
exemplaire à certains de vos collègues avant de les couler et je dois
dire que ça permet de bien tuer le temps lors des périodes calmes. Si
c'était possible de m'envoyer le prochain numéro par perroquet postal,
je vous en serais gré. » Amiral Nelson.

Ce sera fait Amiral. Avant que je n'oublie : serait-il possible que vous
payiez les réparations de mon bateau étant donné que vous êtes à
l'origine des derniers dégâts qu'il a subis ? En échange, je vous
apporterai personnellement votre exemplaire de la gazette.

C'est tout pour ce numéro. J'attends vos MP avec impatience, amis
pirates, et je vous souhaite d'avoir du vent dans les voiles (et non du
plomb dans le gouvernail…).

Orieul

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 21:03

Pages 37 à 38

Citation :
Les Zénigmes
Bonjour à toi, cher lecteur qui veut faire souffrir ton cerveau !
Pour commencer, les réponses aux zénigmes précédentes :

Il n’y en a qu’un seul dans une minute et il y en a deux dans une heure.
Mais il n’y en a aucun dans un jour.
Qu’est-ce ?
La lettre E.

Pour moi, l’accouchement vient avant la grossesse, l’enfance avant la
naissance, l’adolescence avant l’enfance, la mort avant la vie…
Que suis-je ?
Le dictionnaire.

Monsieur Smith et Monsieur John jouent aux échecs tous les vendredis soirs.
Vendredi dernier, ils jouèrent 7 parties et chacun en remporta autant que l’autre.
Ce soir là, il n’y eut pas de match nul.
Comment est-ce possible ?
Les deux hommes ne jouaient pas l'un contre l'autre !

Deux pères et deux fils partent à la chasse au trésor. Chemin faisant,
ils aperçoivent une grotte et y entrent. Là, ils découvrent l'objet de
leur quête. Dans le trésor, 3 pièces d'or. Mais comment faire pour
partager équitablement ?
Une pièce chacun pour le grand-père, le père et le fils !


Tu avais bien évidemment trouvé toutes les réponses avec aisance !
Non ? Allons, commençons par une facile alors, histoire de ne pas avoir ton suicide sur la conscience :

Deux personnes sont dans une rue. L’une regarde en direction du nord,
l’autre du sud. Cependant, ils arrivent à se voir, comment cela se
fait-il ?

C'est l'évidence même n'est-ce pas ? Allez, une petite autre pour te tester mon cher !

Au cours d'une violente tempête, un avion s'écrase juste à la frontière
entre la France et la Suisse. Sur 300 voyageurs, on compte 20 rescapés.
Les autorités très embêtées ne savent pas où enterrer les rescapés.
Pouvez-vous aider les autorités ?

Allez, j’espère que celle-là va te sembler facile !

Avant que l'on ne découvre l'Everest, quel était le sommet le plus haut du monde ?

Bien, je vais te dévoiler la dernière énigme du jour. Mais d'abord je
dois te dire quelque chose. Si tu connais une bonne énigme bien
difficile, je te prie de me la proposer pour que je m'amuse à te
démontrer à quel point je suis doué pour trouver les solutions des
énigmes et toi faible ! Sache que l'énigme la plus corsée, celle qui me
laissera le plus longtemps sans réponse, sera dans le prochain numéro de
la gazette ! Allez, sans plus attendre, je vais te dire ma dernière
énigme :

Un homme est fait prisonnier par une tribu indigène. On l'attache à un
poteau et le chef vient le voir. Il lui dit : « Tu dois affirmer quelque
chose. Si tu dis la vérité, tu mourras décapité. Si, par contre, tu dis
un mensonge, tu mourras noyé. » Cette tribu a la particularité de
savoir si vous mentez ou non. Pour rester en vie, que devez-vous dire?

Si tu crois avoir trouvé toutes les réponses, envoie-les moi par MP.
Celui qui aura trouvé toutes les réponses et me les aura envoyées du
premier coup en une seule fois sera félicité dans la prochaine édition.
Le Maître des zénigmes te dit "Au revoir" !

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 21:05

Pages 39 à 40

Citation :
Ze blagues
Un gars dans une administration est complètement envahi par les souris dans son bureau.
Il fait passer un dératiseur qui, après avoir fait le tour de la question, lui dit :
- Je vais vous laisser un chat pour quelque temps, ce sera plus simple.
Le chat est donc laissé pour quelques jours dans le bâtiment, et très vite, on ne voit plus aucune souris.
Le fonctionnaire, très content des services du chat, demande au
dératiseur s'il peut l'adopter définitivement. Comme le dératiseur est
d'accord, le chat reste dans les locaux.
Quelques mois plus tard, les souris font leur réapparition dans le bâtiment…
Le gars refait passer le dératiseur et lui demande ce qui a pu se passer.
Le dératiseur répond :
- C'est le chat : maintenant qu'il est titularisé…

L'inspecteur du Ministère de l'Éducation nationale demande à un candidat de l'IUFM :
« Pouvez-vous me donner trois raisons qui vous motivent à devenir instituteur ? »
Le candidat répond : « Décembre, juillet et août. »

Une mère dit à son garçon :
- N'oublie pas que nous sommes sur terre pour travailler.
- Bon, alors moi, plus tard, je serai marin !

Un bègue et son copain marchent dans la rue. Ils passent devant une superbe créature et le bègue fait :
- T'as-T'as-T'as v-v-vu l-l-la g-g-g-gonzesse ?
- Oui, je l'ai vue, fait son copain.
Quelques mètres plus loin :
- T'as-T'as-T'as v-v-vu l-l-la g-g-g-…
- Oui, je l'ai vue.
Bon, il est sympa son copain bègue, mais il l'énerve un peu.
Plus loin :
- T'as-T'as-T-as v-v-vu l-l-la…
- OUI, JE L'AI VUE, répond le copain énervé.
- B-B-Ben p-p-pourquoi t'as m-m-marché de-de-dedans ?

Une dame se présente chez le pharmacien :
- Bonjour monsieur ! je voudrais de l'acide acétylsalicylique, s'il vous plaît !
- Vous voulez dire de l'aspirine ?
- Ah ! oui, c'est cela… je ne me souvenais plus du nom.

- Allô, la police ? Je viens d'écraser un poulet. Que dois-je faire ?
- Eh bien , plumez-le et faites-le cuire à thermostat 6.
- Ah bon ! Et qu'est-ce que je fais de la moto ?

Pirat01

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasadikpacifiste
Secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : devant son écran

MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   Mar 12 Juin - 21:08

Page 41

Citation :
L'équipe de la gazette
Une gazette demande un certain nombre de
personnes pour la rédiger et la corriger. Voici donc les vaillants
pirates qui ont trimé dur pour vous fournir votre journal.

Le rédacteur en chef : Pirat01

La secrétaire de rédaction : lasadikpacifiste

Les pigistes : Alviss, Feucolow, Imtang, Maeraid, Orieul

Les pigistes à l'essai : Blanchelouve97, Cocolegort, Kugan-Hyuga, Lisalaira, Yofut, Lisalaira

La correctrice : Lianon

Votre avis compte beaucoup pour nous, n'hésitez donc pas à nous en faire
part ; l'appréciation des lecteurs est très importante dans la
titularisation d'un pigiste à l'essai !

La gazette vous passionne, vous avez une idée d'article pas encore exploitée ? N'hésitez plus ! contactez le rédacteur en chef ou la secrétaire de rédaction afin de peut-être rentrer dans l'équipe. Wink

Le nouveau forum officiel de la gazette est ouvert, venez partager avec
nous vos idées, vos impressions, et relire de vieux numéros.
http://lagazette.creerforums.fr/

_________________
« On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence. » (Coluche)
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. » (Jacques Rouxel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 10 juin 2012 — gazette n°57   

Revenir en haut Aller en bas
 
10 juin 2012 — gazette n°57
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 15 JUIN 2012
» 120 ans des bleus de la saulx - 23-24 juin 2012
» CASINO DE PARIS - lundi 4 juin 2012
» Steel Days a Lavaur - Fin Juin 2012
» Samedi 2 Juin 2012 à Paris & Castres : marche pour la fermeture des abattoirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La gazette de l'île :: Gazette :: Les vieux numéros-
Sauter vers: